Et voilà ma robe Aristo. Bon, je n’avais pas de boutons, dès que je peux, je cours à la mercerie ! Mais l’essentiel est là. Elle est chaude, confortable, souple, douillette et jolie. Que demander de plus ?
Et surtout, pas si compliquée, même pour une débutante.



Taggé avec :
 

2 réponses à Aristo : première d’une probable longue série

  1. Virginie Fournier dit :

    quel beau modèle et belle réalisation mais il a l’air un peu compliqué?
    je vais voir d’ici quelque temps !

  2. Noisette49 dit :

    Bonjour,

    non, je n’ai pas trouvé la réalisation trop compliquée, la pose des manches se fait assez bien (embu tout petit). le plus compliqué, ça a été d’assembler la manchette avec la manche : le tour de la manche était beaucoup plus long que la manchette (quasi 3cm), j’ai dû le rétrécir pour qu’il n’y ait pas un grand jour entre les deux bords des manchettes.

    La pose du col demande d’avoir le temps et un peu de minutie. je n’ai pas réussi à surpiquer à l’aiguille double en dessous (elle s’est cassée avec l’épaisseur de tissu). J’ai fait une surpiqûre simple, c’est joli quand même).

    En tout cas, elle est très agréable à porter et fait de l’effet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *