Le soleil brille, les températures montent, les vacances scolaires sont définitivement et officiellement là : c’est l’été ! Enfin, il parait que ce n’est pas le cas dans toutes les régions de France. Un coin de notre France demeure récalcitrant à cette saison tant attendue et convoitée : La Bretagne! De quoi faire ronchonner les copines mais surtout celle à l’origine du défi couture du jour : Katell !

Bien avant que cette saison estivale commence, Katell nous a proposé un défi sur Instagram : objectif un maillot pour cet été. Un maillot pour soi, pour les bambins, les hommes, peu importe, mais coudre un maillot. Pas avare d’informations, elle a d’ailleurs partagé mine de recherches précieuses sur le sujet. De quoi nous motiver et nous rassurer. Toutes ces infos sont d’ailleurs toujours en story permanente de son profil : mercerie, fournisseurs, modèles, conseils… n’hésitez pas à jeter un oeil !

Je vais être parfaitement honnête, je ne me serais pas lancée dans un tel défi si ce n’avait pas été Katell ;) J’ai toujours eu une appréhension à l’idée de coudre des petites pièces : maillot, lingerie me rendent peureuse. Je me suis dit que l’excellent travail de Vivianne (Etoffe Malicieuse, marque de patrons de lingerie et maillots déjà testée une fois) me sauverait. Cela aurait pu être le cas si je ne m’étais pas mis en tête de coudre un maillot bien couvrant de type « maillot de surf ». Le modèle bien spécifique de mes envies m’a permis de découvrir une nouvelle marque de patrons de maillots en PDF (environ 9€) : swimstylepattern. Attention patrons rédigés en anglais !;)

Mon choix s’est arrêté sur  le modèle  Gina :

Pour ce qui est des fournitures nécessaires, je me suis un peu éparpillée.  Soucieuse des impacts humains et environnementaux de mes achats textile, je suis partie à la recherche d’un lycra éco-responsable (le lycra certification GOTS n’existe pas). Mes recherches m’ont permis de découvrir L’Econyl, un nylon 100% recyclé et 100% recyclable. Vous trouverez plus d’informations sur le sujet sur le site «we dress fair» ici.

J’ai ensuite pu commander sur le site de Rodatraden. Il vous faut compter un budget de 24€/m et 8 à 10 jours ouvrés pour recevoir sa commande. J’ai choisi de travailler mon Econyl dans le sens inverse à celui du plan de coupe, pour économiser sur le métrage, et même si ce nylon est très légèrement moins extensible en ce sens, cela ne me pose aucun soucis de confort.

J’ai poursuivi mes emplettes mercerie avec de la laminette (bande de caoutchouc obligatoirement nécessaire pour la finition des bords de votre maillot / environ 0,20€ le mètre chez Rascol) et une FE séparable. Enfin j’ai suivi les conseils de Katell, soit l’utilisation de fil mousse dans les boucleurs de ma surjeteuse. Ce n’est pas obligatoire mais le surjet est plus doux et agréable pour ce type de réalisation.

Je vous montre le résultat et partage mon avis personnel sur les matières et le patron ensuite ;)

Bilan
Patron Gina :
  • Les + : clair au niveau des explications anglophones et patronage parfaitement juste par rapport au tableau des mensurations. Le maillot est confortable et tient bien en place.
  • Les – : le maillot ne propose pas de doublure… C’est pas jojo au niveau de la culotte (que j’ai choisi de doubler comme une grande malgré tout) et de l’esthétique des matières claires.
Nylon Econyl :
  • Matière qualitative avec une jolie épaisseur et un beau maintien aussi bien quand le maillot est sec que mouillé, en statique comme en mouvement. La coupe de ce genre de matière est plus aisée au cuter rotatif, mais je me suis débrouillée avec mes ciseaux.
Mercerie :
  • Laminette Rascol: rapport qualité prix excellent / elle se travaille sans plus de difficulté.
  • FE : ras / fil mousse Mettler : parfait.
  • Fil polyester pour les aiguilles et fil mousse pour les boucleurs
  • Wonder tape : scotch double face hydrosoluble pour stabiliser ma FE lors de la piqûre.
Conclusion:
  • Je vous conseille vivement de profiter des conseils et liens que Katell a partagé dans sa story permanente « défi un maillot pour l’été »
  • J’attends avec impatience un modèle de ce genre chez Etoffe malicieuse car ses patrons et explications sont tops et je suis sure que les finitions (doublure notamment) seront meilleures
  • Ravie de l’Econyl, il se coud facilement
  • La laminette c’est pas si compliqué si on prend le temps de tester les réglages de sa machine sur des chutes.
Pour le plaisir quelques photos lors de mon test en piscine:

Taggé avec :
 

7 réponses à Un maillot pour cet été

  1. Emilie dit :

    Bravo, tu as bien fait de suivre l’impulsion de Katell, le résultat est vraiment top !

  2. Isabelle dit :

    Merci pour ce bel article détaillé.
    …ET le soleil est de retour en Bretagne !

  3. Domi66 dit :

    Bravo ! Merci pour ce test.

    Superbe réalisation qui donne envie de se lancer.
    Je vais de ce pas lire les conseils de Katell.

    Bel été et bon surf.

    Amitiés du sud.

  4. Claire-Marie dit :

    Super maillot, bravo!
    Moi aussi, je le suis laissée tenter par ce défi, et j’ai choisi un jersey en polyester recyclé de chez la panda love fabric. Tree bon maintien. Il n’y a pas d’uni par contre, que des motifs. J’avoue que certains design ne me plaisent pas du tout! Le choix est grand, il y en a pour tous les goûts !
    Je note l’adresse pour l’econyl, don’t j’avais aussi entendu parlé.
    Bon été

  5. AxelleC dit :

    Il est vraiment canon et toi aussi !!

  6. tomatis caroline dit :

    bravo il est très réussi..ça donne envie de tester leurs patrons…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *