Pour commencer je tiens à vous souhaiter à tous et toutes une très belle année 2021.  Qu’elle soit source de bonne santé pour vous et vos proches et qu’elle puisse vous apporter le meilleur de la vie.

J’ai décidé de rédiger cet article suite à un mail que j’ai reçu courant décembre. La personne avait bien noté que mes patrons étaient travaillés selon une stature 164 cm (information indiquée sur tous les descriptifs patron sur le site et dans les cahiers accompagnant les patrons). Mesurant 175 cm, elle m’a tout simplement demandé si elle pouvait utiliser mes patrons car c’était la première fois qu’elle voyait cette information.

Heureusement la stature est renseignée dans la grande majorité des cas et elle varie entre 164 cm et 168 cm. Pour ma part, j’ai choisi cette stature car elle correspondait à la stature moyenne de la femme française à l’époque de mes débuts en patronnage. Aujourd’hui la stature moyenne de la femme française est de 165 cm.

Que lui ai-je répondu ? Oui ! Mais pas que ! Je lui ai indiqué que la présence de repères sur mes patrons allaient lui permettre d’ajuster à sa stature et que tous les patrons disposant d’un cahier d’aide aux ajustements lui permettrait même de le faire facilement.

Mais là n’est pas le point le plus interessant, alors rentrons plutôt dans le coeur du sujet  :

L’anthropométrie

L’anthropométrie est la seule et unique technique, qui permette d’évaluer la corpulence, les proportions et la composition du corps humain. Elle est principalement utilisée dans le domaine de santé. 

ANTHROPOL : mesures pratiquées sur l’homme en vue de déterminer quantitativement ses caractères morphologiques (stature, face, crâne, membres, etc.), soit individuels, soit de groupes, et suivant le sexe, l’âge, le lieu, l’époque, etc. 

Comprendre : patrons , stature et tailles

Définition

Stature : hauteur que présente le corps en position debout.  Elle  a toute son importance dans le patronnage et donc de la couture.

Taille : ensemble des dimensions des différentes parties du corps servant de modèle pour réaliser des vêtements.

Utilisation des données de tailles et  stature dans la création d’un patron

Tous les modélistes élaborent et travaillent autour de bases de patrons. Ces bases se construisent grâce à des mensurations moyennes du corps selon une taille prédéfinie (38 ou 40 dans la majorités des cas) mais aussi selon une stature prédéfinie.

Tailles :

Le corps évolue en 3D et la gradation* prend ses évolutions en compte que ce soit pour une gradation descendante ou ascendante. Ainsi le patron évolue selon nos lignes d’une taille à l’autre pour que nous profitions d’aisance autour de notre vêtement sans que nous finissions saucissonnés ou ensevelis par le vêtement.
*gradation : opération conduisant à l’obtention d’éléments de patronnage dans des tailles supérieures ou inférieures au patron de base. C’est un tracé à lignes multiples, qui demande précision et soin.

Exemple de mesures du corps humain

La gradation s’opère autour de nombreux points de construction et de  mesures du corps. Mesures de tour (bras, poitrine etc), de largeur, de profondeur et quelques hauteurs. Toutes ses mensurations sont différentes d’une taille à l’autre, à l’exception du bras selon certaines méthode de patronnage, mais toutes ses évolutions ne prennent pas en compte une stature différente de celle prédéfinie à la base.

Simplement, que ce soit un 36, un 38 ou 40, le patron sera construit autour de cette même base (stature 165 cm).

Je me rappelle avoir vu une fois seulement, une évolution de stature selon la taille de patron mais je ne me rappelle pas de où. Je n’avais d’ailleurs pas compris, puisqu’un 38 peut être la taille appropriée pour une stature de 160 cm comme pour une stature supérieure ou inférieure.  Une taille supérieure ne justifie pas une augmentation de stature et vice versa. 
Par exemple, nous avons une amie qui a la même stature (exemple 160 cm) mais qui ne porte pas la même taille que nous.

Vous êtes toujours avec moi ? alors abordons le vif du sujet :

Stature :

La plupart des modélistes, qu’ils soient créateurs indépendants ou travaillent pour des magazines de couture (ou même pour la grande distribution) indiquent la stature de construction de leur patron. Heureusement, car cette information est aussi importante que votre tour de taille.

Pourquoi ? Simplement parce que votre taille ne se situe à même hauteur selon que vous mesuriez 1m50, 1m60, 1m70 etc….

La stature implique des variations sur de nombreuses références de base pour une même taille. Par exemple, si nous reprenons le dessins ci-dessus, les mesures 1, 5, 9, 10, 11, 12, 13 et 14 ne seront pas les mêmes pour une même taille 40 avec des statures différentes.

C’est ainsi que l’on se retrouve avec le niveau le plus ajusté d’une robe (tour de taille) au mauvais endroit… comme le tour de hanches…  Que les robes et les jupes sont vraiment trop longues ou courtes, et il en est de même pour les blouses.

C’est là que l’anthropométrie révèle toute son importance, et notamment l’étude des proportions moyennes du corps.

Proportions moyennes du corps

Grâce aux relevés anthropométriques, des moyennes ont été réalisées et ont permis de proposer un chiffrage des proportions de corps en fonction de la stature. En croisant les mensurations de taille pour ma base, les choix de marges d’aisance et ces coefficients, ces études et relevés me permettent de proposer des adaptations chiffrées et localisées pour les ajustements de stature.


 comprendre : patrons de couture et stature

Exemple pour une stature de 160 cm, la hauteur taille – sol se calcule ainsi:

160 x 0,630 = 100, 8 cm (valeur juste à 0,3 près me concernant)

Les chiffres ci-dessus sont une moyenne à adapter (en fonction de votre corps et des marges d’aisance du patron) mais ils pourraient vous servir également si vous osez et prenez le temps. Avec des patrons offrant des repères de taille, hanches, vous pourrez ajuster les longueurs à votre propre stature. Fini le rajout 10 cm sur le bas de votre jupe si votre patron a une stature 165 et que vous mesurez 175 cm ;) 

Je trouve que l’évolution du corps est un sujet particulièrement intéressant et j’espère que cet article vous aura permis de mieux comprendre la différence entre taille et stature, ainsi que de comprendre pourquoi les 2 informations sont importantes, lorsque l’on recherche à réaliser une couture qui corresponde au plus près à notre corps. 

Je finis avec une « anecdote » qui n’en sera peut être pas une pour tout le monde, mais j’avoue simplement que cette découverte à l’époque m’avait surprise, pour ne pas dire plus hallucinée :

Si l’on se base sur les analyses de Vitruve,  qui ont notamment permis à Léonard de Vinci de travailler sur son dessin de l’homme de Vitruve,  le corps se coupe en 8 têtes : 
 comprendre : patrons de couture et stature

 

Avouez que c’est dingue ! Surtout que le découpage du corps qui en découle s’opère en des points stratégiques! Ces proportions sont très utilisées dans le domaine du dessin .

Je termine cet article sur cette anecdote et vous dis à bientôt… pour la présentation en détail du patron de l’Inconnue.

Laisser un commentaire