Les astuces mercerie ou ces petites choses qui te changent la vie. Exagéré? Peut-être pas ! En effet, quoi de plus rageant que « de finir sur un à peu près » avec une encolure qui baille, une surpiqûre qui a déformé une poche, un modèle déformé car le tissu s’est distendu ou pire encore… il s’est déchiré sur une fente ou un angle ? Nous avons toutes eu des expériences malheureuses et c’est d’ailleurs ainsi que nous avons progressé, mais il n’en reste pas moins certaines astuces et accessoires qui peuvent prévenir bien des déceptions.

Je vous présente donc mes accessoires mercerie indispensables :

Le support droit fil / Seam Tape :

est une bande d’entoilage  de 10 mm, non extensible. Elle s’applique au fer, sans mouvement,  juste en le posant pour ne pas déformer le tissu.  Elle maintient le tissu et lui procure renfort lorsqu’il est susceptible de s’étendre ou se déformer (courbes /diagonales). Le tissu ne dispose ensuite d’aucune élasticité une fois la bande entoilée.

Je vous conseille de l’utiliser pour maintenir : 

  • Vos encolures en tissu non-extensible en rond ou en V :  elle permettra l’assemblage de parementures de manière aisée,  sans déformation et distension. Assurera une  jolie surpiqure sur la courbe ou la coupe en biais d’encolure, sans distendre et faire bailler l’encolure.
  • Vos emmanchures pour les tops sans manches en tissu non -extensible : évitera la distension du tissu en courbe et permettra un premier repli net et régulier.
  • Les lignes d’assemblage en diagonale (en biais) des tissus non-extensibles :  évitera au tissu de se détendre.
  • Le long des bords de fentes de tissu non-extensibles : outre le maintien du tissu et l’évitement de la distension, cela procurera solidité à votre tissu et évitera l’effilochage sur les points  stratégiques (angles et pointes dégarnis).

Le stabilmanche ou formband :

est une bande d’entoilage  de 12 mm, non extensible, avec en bordure à 4 mm, un fil de chaîne.  Elle s’applique au fer, sans mouvement, juste en le posant pour ne pas déformer le tissu.  Elle maintient le tissu et  lui procure renfort lorsqu’il est susceptible de s’étendre ou se déformer (courbes /diagonales). Le tissu ne dispose ensuite d’aucune élasticité une fois la bande entoilée, mais plus souple que le précédent, il est conseillé pour les matières légèrement extensibles (molleton) sur les coutures qui ne nécessitent pas de conserver leur élasticité.

Je vous conseille de l’utiliser pour maintenir : 

  • Vos encolures en tissus légèrement extensibles en rond ou en V (passage de tête possible sans besoin d’extensibilité) :  elle permettra l’assemblage de parementures de manière aisée,  sans déformation et distension. Assurera une  jolie surpiqure sur la courbe ou la coupe en biais d’encolure, sans distendre et faire bailler l’encolure.
  • Les lignes d’assemblage en diagonale (en biais) ou en courbes des tissus légèrement extensibles :  évitera au tissu de se détendre  et se déformer (exemple : modèle Le Trio en sweat et poches du modèle l’Aristo).
  • Le long des bords de fentes des tissus légèrement extensibles : outre le maintien du tissu et l’évitement de la distension, cela procurera solidité à votre tissu et évitera l’effilochage sur les points  stratégiques (angles et pointes dégarnis).
  • Le long des  bords de lignes d’assemblage des côtés du vêtement pour les T- Shirt ou Sweat.
  • Sur les lignes d’épaules des tissus extensibles : garantit une  jolie ligne d’épaule bien droite et non distendue lors du port du vêtement (plus facile d’utilisation que le framilastic présenté plus bas).

Le support droit-fil extensible ou seam tape flexible :

est une bande d’entoilage  de 15 mm, totalement extensible.  Elle s’applique au fer sans mouvement, juste en le posant pour ne pas déformer le tissu.  Elle  procure renfort au tissu lorsqu’il est susceptible de s’étendre ou se déformer (courbes /diagonales). Le tissu conserve toute son élasticité une fois la bande entoilée. Il s’utilise donc pour les matières extensibles de type jersey.

Je vous conseille de l’utiliser pour maintenir : 

  • Vos encolures étroites en tissus extensibles, en rond ou en V :  elle permettra l’assemblage des cols et bande d’encolure (bord-côte) de manière plus aisée et augmente vos chances d’éviter toutes fronces du vêtement. Assurera une  jolie surpiqure sur la courbe ou la coupe en biais d’encolure.
  • Les lignes d’assemblage en diagonale (en biais) ou en courbes des tissus extensibles :  évitera au tissu de se détendre en excès  et se déformer (exemple : Modèle Le Trio version T-Shirt).
  • Le long des  bords de lignes d’assemblage des côtés du vêtement pour les T- Shirt.
  • Vos emmanchures pour les tops sans manches en tissus extensibles : évitera la distension du tissu en courbe et permettra un premier repli net et régulier pour un vêtement parfaitement ajusté sans emmanchures qui « baillent ».

Le framilastic ou laminette :

est une bande élastique transparente et plate de 6 ou 9 mm au choix, totalement extensible.  Son utilisation est très variée puisqu’elle sert à la conception de lingerie, maillot de bain, fronces et volants mais elle est aussi très utile pour assurer une tension sur les encolures un peu particulières et sur les coutures d’épaules des tissus très extensibles type jerseys de tencel, lin ou viscose.

Je vous conseille de l’utiliser pour maintenir : 

  • Vos lignes d’épaules lors de l’utilisation de jersey viscose, tencel, lin :  elle assure une jolie ligne d’épaule bien droite et non distendue par le port du vêtement. Coudre une bande dans vos marges, sur chaque épaule, sans l’étirer, au point zig-zag, largeur bande, point long. 
  • Les encolures sujettes aux bâillements dans le mouvement  :  qu’elles soient en jersey, ou encore en molleton bouclé ou même gratté. Les encolures des  modèles Basic one et l’Inédit sont de parfaits exemples.  Coudre la bande dans vos marges au point zig-zag, largeur bande, point long, en l’étirant très légèrement.

Le wonder-tape :

est un adhésif  hydrosoluble double face, vous permettant de fixer et bâtir sans l’utilisation d’épingles ou réalisation d’un bâti (gain de temps certain). Il vous permet de fixer les ourlets, les fermetures à glissière et tout ce qui doit être fixé provisoirement avant la couture. Pendant le lavage, le ruban adhésif se dissout sans résidu. 

Je vous conseille de l’utiliser pour réaliser : 

  • Vos ourlets simples (pantalon, manche, encolure jersey à simple repli) sur tissus extensibles et non extensibles :  il vous garantit un maintien parfait de votre ourlet et prévient toutes distensions des matières extensibles lors de la couture.
  • Les poses de fermetures éclaires de toutes sortes  :  il vous garantit un maintien parfait de la FE, et prévient la distension des matières extensibles. 

J’utilise régulièrement tous ces accessoires mercerie et j’avoue maîtriser leur utilisation. Parce que je suis convaincue de leur utilité, je vous conseille vivement de les essayer ! Dans l’espoir de vous convaincre et surtout pour vous en faciliter l’utilisation dans un premier temps, je vous ai préparé un petit tableau récapitulatif plus succinct que vous pouvez télécharger et imprimer. Ce sera largement plus pratique que de venir relire par ici ;)

Je finis cet article en vous félicitant de m’avoir lue jusqu’ici ; j’espère que ces informations vous seront aussi utiles qu’à moi et que vous en retirerez entière satisfaction ! Bonne couture à toutes !

Taggé avec :
 

41 réponses à Astuces mercerie.

  1. une autre c dit :

    Merci pour cet article très intéressant !

  2. josette dit :

    merci beaucoup des toutes ces info.

  3. madeline dit :

    merci pour toutes ces informations précieuses et très uties vu les nouvelles matières textiles

  4. zabeth dit :

    Les conseils sont toujours les bienvenus, on en connait jamais assez! Mieux on est renseigné, plus jolies seront nos coutures. Merci pour le partage.

  5. mieka dit :

    et en tableau c est encore mieux , merci bp

  6. la_colline_aux_lapins dit :

    Oh la la , quelle mine d’informations! Avec un tableau récapitulatif en plus! Merci pour ce partage.

  7. Aurore dit :

    Super article. Merci pour ce partage d’informations et de temps.

  8. Marick dit :

    C’est intéressant. merci pour ce résumé !

  9. Florence dit :

    Je confirme, cet article est instructif et intéressant. Il ne reste plus qu’à imprimer et classer le tableau récapitulatif. Merci. On attend la suite…. sans vous mettre la pression ;-)

  10. Isabelle dit :

    Ton article…c’est de l’or !!! Merci pour ces « petits trucs » si précieux.

  11. Tricoaddict dit :

    Très instructif ! Je n’en connaissais pas la moitié ( et encore, avant le basic5, juste le framilastic!!)… J’ai téléchargé ton tableau très complet ! Merci !!!!!

  12. Gigi dit :

    Merci beaucoup pour ce tableau récapitulatif qui évitera des oublis ! Ton article est une mine d’or qui peut servir à toutes couturières, même si on sait ! Ce rappel est le bienvenu ! Merci encore !

  13. Carceles Florence dit :

    Oh cette mine d’or. Merci beaucoup !

  14. Manoubricole dit :

    Super ton article je m’en vais l’imprimer pour l’avoir sous la main
    C’est vraiment très sympathique à toi de partager
    Mille merci

  15. AxelleC dit :

    Ton article est génial, merci !! Je lis régulièrement sur les blogs des mots tels que « framilastic », « wondertape », et je m’y perdais… Je vais de ce pas imprimer ton mémo ! Encore merci, tu es au top !!

  16. elizaT dit :

    merci pour ce récapitulatif et je vais de même l’imprimer pour l’avoir sous le coude!

  17. marie dit :

    Merci pour cet article très utile !

  18. Bric à Del dit :

    Génial ! Merci pour ces infos. J’utilisais déjà le stabilmanche de temps en temps . Par contre, j’ai toujours un problème pour faire les ourlets sur des matières comme le jersey… ça finit par gondoler. Crois-tu que je puisse l’utiliser aussi ?
    Merci d’avance pour ta réponse

  19. Nabel dit :

    Merci pour toutes ces infos ! je ne connaissais pas tous ces produits.

  20. lainoucoton dit :

    bonjour et merci pour cet article plein d’informations.
    A votre avis quel matériel pour éviter que l’ourlet des manches d’un sweat assez extensible type french terry (bouclettes) en aiguilles doubles ne s’étire et soit plus large que la largeur de manche? pour info je n’ai pas de recouvreuse je couds à la MAC. Merci

  21. helene dit :

    bravo et merci pour ce message
    des astuces à mettre au plus vite en pratique

  22. pauline dit :

    Merci pour cet article très instructif !
    Je l’ai trouvé en cherchant des solutions pour une robe avec corsage doublée que j’ai faite, avec un col V dans le dos. Le problème c’est que je n’ai pas renforcé les coutures au col du dos ni aux emmanchures (sans manche), et avec le poids de la robe qui était sur cintre, j’ai l’impression que mon décolleté s’est détendu un peu ! Si quelqu’un a une idée de solution qui m’éviterait de tout découdre je suis preneuse… Je me demande si une surpiqure suffirait à soutenir le tissu dans le biais et enrayer le phénomène ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *