Le modèle du jour est issu du magasine La Maison Victor, mars/avril 2015 et c’est la version de Coussin du Singe qui m’a totalement faite craquer.

N’ayant jamais réalisé ce type de veste, j’ai bien pris le temps de lire les explications avant et j’avoue ne pas avoir tout compris à partir des étapes 6 et 7, dédiées à la pose de la parementure et de la ceinture. Sachant que je souhaitais également doubler ma veste (ce qui n’est pas prévu dans le modèle initial), je savais déjà qu’il faudrait que je me lance dans ce projet quand j’aurai le temps nécessaire à lui consacrer, avec le cerveau bien en marche ! Mon manque de compréhension des explications auraient pu me rebuter, mais je me connais, je vois souvent plus clair quand je suis en situation.

Au final, rien de bien compliqué, mais il faut être très méticuleuse et précise, particulièrement au niveau des angles de la ceinture. Les arrêts de couture et le crantage doivent être très précis.

Je me demandais comment j’allais finir l’assemblage de ma doublure, sachant que je n’avais pas du tout envie de la finir à la main. Je l’ai finalement assemblée selon la même méthode que toutes les doublures vestes, mais plus précisément après la fixation de l’élastique aux extrémités de la bande de ceinture. J’ai ensuite pris soin d’effectuer la piqûre horizontale de la ceinture (piqûre qui permet de fermer cette dernière et obtenir l’effet froncé). Du coup je n’ai eu que quelques points invisibles au niveau de la parementure et de la ceinture à effectuer.

Elle taille parfaitement, je suis confortable aussi bien veste fermée qu’ouverte. J’apprécie ses poches pratiques et son côté sport chic grâce au choix de tissu. Ce dernier est un jacquard de la collection Made in France d’Aniline. Comme beaucoup de jacquard, il est extensible dans sa longueur et non dans sa largeur. Cette extensibilité peut être très utile pour des robes ajustées, comme pour ma Burda ici. Je l’ai ici travaillé dans la largeur de la laize, et ai pris soin d’appliquer du formband avant la couture de ma fermeture éclair pour ne pas avoir de soucis d’étirement.

L’endroit comme l’envers peuvent être utilisés et j’ai d’ailleurs choisi de profiter majoritairement de l’envers, plus doux à l’oeil. L’intérieur des poches, ma parementure, mon col et la ceinture présentent eux la face endroit de ce beau tissu, agréable à coudre et à porter.

Quelques photos avant de vous faire un petit récapitulatif de cette cousette:

IMG_6239
IMG_6234IMG_6235
IMG_6233
IMG_6236IMG_6232
IMG_6230
IMG_6237

Jacquard Aniline collection Made in France, dispo ici (Toujours 10% de remise avec le code GIRAFE)

Doublure en batiste atelier brunette.

Jupe en molleton  vêtements marin, modèle Burda présenté ici.

Pour résumer:

Taille: impeccable, j’ai réalisé celle préconisée par le tableau.

Difficulté: pas des moindres surtout avec la doublure !  Je lui attribue un bon 3/5.

Modifications:

  • Ajout d’une doublure et agrandissement du col selon le tour d’encolure. En effet, ayant utilisé le même tissu et non du bord-côte comme préconisé, il fallait adapter.
  • Pose de la fermeture éclair depuis le bas de la veste et non à hauteur ceinture (choix purement esthétique).
  • Pas de surpiqûre le long de la fermeture éclair et du col (choix purement esthétique également).

Je ne regrette pas du tout de m’être lancée dans cette veste qui me correspond. J’adore ce côté chic qu’apporte ce Jacquard à ce modèle plutôt sport et je sens bien que je vais réitérer…..

Cet article a 24 commentaires

  1. lespetitescouturesdenathoumei

    Elle est superbe, très sport chic comme tu le dis si justement. On en voit un peu partout de ces petites vestes.

    1. lajoliegirafe

      Merci! Oui c’est vrai qu’elles font un grand retour dans les dressings et patrons de couture!

  2. LA SOURIS GRISE

    Très beau ce petit blouson, sport et chic à la fois!
    j’aime bien le petit col qui change de d’habitude.
    Tu as bien fait de le doubler, ça fait plus « fini ».
    l’élastique du bas du dos va bien au blouson.
    Juste un bémol pour le bas des manches ; trop longues, trop larges, l’élastique des manches trop imposant ? juste une bricole à mon gout.
    Bravo, c’est très printanier! pourvu que tu nous fasses arriver le soleil bientôt !

    1. lajoliegirafe

      C’est pas gagné pour le soleil…. J’ai mis un élastique assez large aux manches car je préfère, mais c’est une histoire de goût personnel; ) Merci pour tes mots!

    1. lajoliegirafe

      Merci Alice! Je me demande quand je vais pouvoir la sortir du placard! Vivement que les températures remontent!

  3. Marie Laure

    Cette veste est trop belle, et le mannequin rayonnant!
    Quel plaisir, ça donne envie …

    1. lajoliegirafe

      Je dirais plutôt que j’ai pris mon temps;) Je pense que c’est vraiment la clé de la réussite! Merci à toi, c’est adorable!

  4. REGNAULT

    Bonjour j’adore ce blouson et j’adore ce que vous faites ….la couture me démange de nouveau et je voudrais bien cette petite veste quel autre tissus me conseillerez vous pour la faire .Je vous remercie par avance

    1. lajoliegirafe

      Bonjour, merci pour vos mots! Je suis ravie de vous motiver! Je pense que cette veste se réalise aussi bien en jacquard, en tweed, en matelassé, en jersey structuré (épais et sauvent gauffré), que dans un lainage ou un velours milleraies.

    1. Merci Christine! Vivement que les températures me permettent de le porter!

  5. Viodely

    Une tuerie… le tissu le modèle et la réalisation finale très… heu… finie quoi … 3/5 ? pour moi un Everest oui…
    Je viens de terminer une Orla dans un tissu « vivant » (j’ai découvert l’amidon en cours de montage .. oui des fois le cerveau n’est pas connecté…) et donc j’en ai
    bavé, cette veste me semble hors de portée..

    1. Elle n’est pas si compliquée, sans doublure, comme le modèle initial. Elle est surtout impressionnante. Mais chaque chose en son temps, vous y viendrez c’est certain!

  6. Ginie

    Ta tenue déchire !!!!!!!! Déjà ton Blossom est trop beau et trop réussi mais alors avec ce petit haut et cette jupette !!!! Wahou !!!!!!!! Trop canon !

  7. Mar

    C’est superbe !!

    J’aimerai bien la faire mais je ne trouve pas le numéro de la MDV car ils est de 2015, aurai tu des idées sur où acheter un ancien numéro ?

    1. lajoliegirafe

      Je pense que tu as 2 solutions: aller sur le site de la maison victor où l’on peut recommander des numéros ou faire un avis de recherche sur les réseaux sociaux;) Bonne chance

Laisser un commentaire